© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2010. Tous droits réservés

La Ricarda, exposition à La chapelle du Genêteil

Communiqué de presse


En juillet 2006, à l'initiative de Michel François (voir son portrait sur le site de Voxphoto: http://www.voxphoto.com/expositions/michel_francois.html), 13 artistes sont invités à vivre à la Casa Gomis, en Espagne, et à y filmer, chacun librement, avec ou sans acteurs, les séquences d'images que le lieu leur inspire.


Oeuvre architecturale majeure des années 50, bâtie par l'architecte Antoni Bonet, au milieu d'une forêt de pins sur le domaine de la Ricarda, ce haut lieu de rencontres (Tapiès, John Cage, Miro...) s'est retrouvé progressivement enclavé entre la mer, la banlieue grandissante de Barcelone et son aéroport qui ne cesse de s'étendre. Impossible aujourd'hui d'y vivre encore...


Cette architecture s’inscrit dans un environnement dont la réalité actuelle, pollution, voisinage de l’aérogare, bidon ville et « quartier chaud » de la périphérie de Barcelone, est emblématique de la vie urbaine. Le contraste entre l’utopie de la modernité contenue dans l’architecture et la réalité de la modernité urbaine actuelle contribue à l’intérêt de l’expérience.


Un enjeu réunit les artistes: expérimenter la possibilité d'une oeuvre commune au-delà des styles ou des disciplines propres à chacun des intervenants (plasticiens, chorégraphes, vidéastes, scénographes); explorer une autre manière de faire un film dont la trame s'écrirait dans la dynamique d'un montage ingérant toutes les images.


Sans autre cadre directif, les tournages se succèdent de manière à nourrir à flux tendu un montage intra-muros qui se poursuit, plus tard, à Bruxelles.


Et à mesure que s'essaye, se défait, se refait la fusion des séquences singulières de chacun des artistes invités, des échappées fictionnelles se dessinent, un film se construit, "La Ricarda", au cours duquel le récit se cherche dans la résistance même que lui oppose la diversité du matériel composite dont il procède.


Petit à petit, des personnages naissent, et dans un chassé-croisé de destins fantômes, s'approprient la villa, lui réinsufflent la vie, l'animent d'une fiction sans récit, d'une fluidité hypnotique, qui s'offre comme autant de possibles histoires, de narrations incertaines, d'éclats visuels et sonores.




Les artistes : Joerg Bader, Joël Benzakin, Lucia Bru, Jordi Colomer, François Curlet, Jos de Gruyter & Harald Thys, Pierre Droulers, Michel François, Ann Veronica Janssens, Simon Siegmann, Loïc Vanderstichelen, Richard Venlet, Angel Vergara.


Exposition du 23 juin au 26 août 2007. Chapelle du Genêteil, Centre d'art contemporain, rue du Général Lemonnier - 53200 Château-Gonthier. Entrée libre du mercredi au dimanche de 14h à 19h. Tél.: 02 43 07 88 96.

L'exposition a été précédemment montrée au Centre d'art Le LAIT - Laboratoire artistique international du Tarn, du 31 mars au 3 juin 2007.


Archives expositions collectives 2ème semestre 2007

 La Ricarda
  La chapelle du Genêteil, Château-Gontier - 23.06 - 26.08.2007