© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2010. Tous droits réservés

Flux 2, parcours d'art en vallée du Lot

Communiqué de presse


Pour la 4ème année consécutive, l'art contemporain s'installe en été dans les villages de la vallée du Lot entre Cajarc et Saint-Cirq-Lapopie. Le parcours mène les visiteurs à découvrir des oeuvres jusque dans les villages de Tour-de-Faure, Saint-Martin Labouval, Calvignac et Larnagol.


Artistes déjà confirmés ou prometteurs, inspirés par le contexte local ou global, ils cohabitent dans ce programme et se découvrent des problématiques communes qui convergent autour d'une réflexion dynamique entre le naturel et l'artificiel. Question contemporaine, s'il en est, cette articulation se répercute à toutes les strates de la société, la culture et l'art, la science et la vie quotidienne:

L'éthologie et la bioéthique inspirent l'essentiel du travail de
Ivana Adaime-Makac. Après les insectes qu'elle a observé de manière quasi scientifique, les souris ont capté toute son attention durant ce séjour de printemps.
Dans la salle paroissiale de
Calvignac, un monument à la gloire d'un tout petit animal des champs, le "Mausolée pour un mulot noyé", est l'occasion pour Ivana Adaime-Makac d'une installation précieuse et lumineuse, où la sculpture de verre s'anime d'images en mouvement.

Valère Costes crée des décalages dans la reproduction d'un processus naturel en lui faisant subir quelques distorsions pour affirmer un parti pris, une distance par rapport au concept du naturel et du sauvage. Il élabore des machines savantes pour reproduire le souffle du vent dans les herbes hautes, la tempête ou les vagues, fait voler des feuilles artificielles et en l'occurrence ici, dans le territoire de la vallée du Lot pour reproduire le principe de la fabrication des concrétions minérales.

A Saint-Martin Labouval, l'artiste s'inspire des caractéristiques géologiques du Quercy pour créer une nouvelle machine destinée à fabriquer des stalagmites, installée dans l'ancienne épicerie. "J'ai essayé, pendant ma résidence, d'être attentif à la notion de lieu. La description d'un lieu passe par une expérience vécue, par des mythes qui s'y rattachent, par une vision politique (frontière), cartographique, fantastique... Ce sont les caractéristiques géologiques du Quercy, les phénomènes rapides d'érosion liés au calcaire et sa dissolution par l'eau qui ont attiré mon attention."


Veaceslav Druta cherche à inventer de nouvelles formes de communication à partir de l'imagerie populaire rurale et des histoires de la vie quotidienne. Il utilise peinture, musique, vidéo, performance, installations pour appeler la participation des habitants, principaux protagonistes de ses réalisations.
Au château de
Larnagol, il combine des installations interactives avec lesquelles le public peut "jouer", des peintures réalisées à partir de substances animales(lait, bouses, etc.) et une vidéo qui engage chacun à se laisser prendre au vertige.


Cyril Hernandez est percussionniste, interprète, improvisateur et compositeur. Il a conçu plusieurs performances et spectacles qui ont en commun de questionner notre rapport à l'espace public, de jongler avec le temps et le rythme, de mettre en jeu notre relation avec les machines et la technologie.

Les jardins des Maisons Daura à Saint-Cirq-Lapopie accueillent son caldérophone. En hommage au sculpteur Alexandre Calder, l'instrument conçu à l'échelle du site combine un premier mobile de neuf cymbales (comme les neuf planètes de notre système solaire) jouées par le public, et un second constitué de haut-parleurs qui diffusent une composition électro-acoustique en écho aux ambiances sonores rencontrées par l'artiste lors de son séjour dans le village à l'automne 2006. Il fait sonner l'ensemble architectural médiéval que constitue le site des résidences d'artistes mêlant les sons acoustiques et électroniques.


Monicka Kulicka questionne les stéréotypes liés à l'artificiel, à la mort et au vivant, à la supériorité préconçue de l'humain et à l'omnipotence de la technologie. Elle développe des projets qui engagent les forces naturelles et appellent à la collaboration active du monde végétal.
L'artiste cherche à impliquer les habitants de
Tour-de-Faure dans la réalisation de sculptures "vivantes", à partir d'arbres cobayes et de meubles en bois "greffés" dans leur tronc, dont il faudra suivre le développement de manière durable. Ce sont les platanes de la place de la mairie qui sont ici sollicités, tout comme les habitants du village.


Muriel Rodolosse inverse le processus en peignant à l'envers. Elle met la peinture à distance, derrière du plexiglas. Trois tableaux ont été réalisés, pour trois familles qui ouvrent leur porte au public durant la manifestation.
Elle invite des habitants dans l'élaboration de ses peintures afin d'établir un échange, de mesurer l'écart et l'apport de la rencontre. A voir également à Tour-de-Faure et Saint-Cirq-Lapopie.


TODT appartient à la génération des années 70 et soutient sa contestation de l'ordre établi. Usant de détournements fréquents des codes de sécurité des grandes entreprises, ils questionnent l'absurdité des règles en société et créent des armes pour mieux afficher leur détermination à ne pas s'en servir. Une pièce visionnaire: photographie seul vestige d'une sculpture réalisée en 1985 représentant une arme de leur invention devant le World Trade Center à New York.
Le Centre d'art contemporain Georges Pompidou accueille le collectif à
Cajarc. C'est un événement: la première exposition en France pour ce trio d'artistes américains qui revendique son caractère iconoclaste par la mise en espace d'une oeuvre proliférante et radicale. Dans son interrogation des grands sujets sociaux et politiques figurent le surarmement américain, la limitation des libertés dans la vie sociale, le bouleversement environnemental.


Une page des archives d'ArtCatalyse est consacrée au collectif TODT pour sa participation en 2008 à l'exposition NeoFutur aux Abattoirs de Toulouse. Voir la page




















La source - Valère Costes. Maquette, avril 2007

La source - Valère Costes. Maquette, avril 2007


Veaceslav Druta, Vols, Vidéo, mai 2007

Veaceslav Druta, Vols, vidéo, mai 2007


Muriel Rodolosse, Lucien - Peinture réalisée en résidence aux Maisons Daura, à Saint-Cirq Lapopie - Huile sur plexiglas

Muriel Rodolosse, Lucien - Peinture réalisée en résidence aux Maisons Daura, à Saint-Cirq Lapopie - Huile sur plexiglas


Monicka Kulicka, Reconstructions/Grafts 2001 - Collection privée, La Villeneuve, France

Monicka Kulicka, Reconstructions/Grafts 2001 - Collection privée, La Villeneuve, France


Commissaire des expositions: Martine Michard


Horaires d'ouverture :
Cajarc et Saint-Cirq-Lapopie: 10h-13h et 15h-19h
Tous les autres sites: 15h-19h



TODT, Art on beach - photographie, 1985

TODT, Art on beach - photographie, 1985


TODT, Exurbia, techniques mixtes, 2001-2007. Détail d'une installation de taille variable

TODT, Exurbia, techniques mixtes, 2001-2007. Détail d'une installation de taille variable


Archives expositions collectives 2ème semestre 2007

 Flux 2, parcours d'art contemporain
  Vallée du Lot, divers lieux - 01.07 - 3/23.09.2007